Fongicides : Les petits trucs du métier !

Les petits trucs du métier

La réussite d’un programme fongicide dépend de l’efficacité du produit mais aussi du suivi épidémiologique, des bonnes conditions d’application, principalement liées à la météo et aux réglages du pulvérisateur.

Trois conseils clés pour un traitement des cultures optimisé : 

Bien positionner son traitement

Le choix de la période d’intervention est lié à l’observation directe et régulière. Pour agir au bon moment, se référer aussi aux bulletins des santé du végétal (BSV), aux alertes des outils d’aide à la décision (OAD) ainsi qu’aux conseils techniques des experts terrain et des distributeurs agricoles.

Choisir un traitement qui apporte le plus de souplesse

Un produit associé à une large gamme de fongicides pour compléter son spectre d’action et pouvant être appliqué sur une longue période donne plus de possibilités de réussite si les conditions météo sont réunies au moment de la pulvérisation.

Les conditions météo au moment du traitement

Éviter de traiter par de trop fortes chaleurs ou en cas de fortes amplitudes thermiques (>15°C). La pulvérisation s’effectue préférentiellement tôt le matin ou tard le soir en cas de températures maximales supérieures à 25°C. Une bonne hygrométrie de l’air (plus de 60 %) est recommandée pour favoriser la pénétration du produit.

Lifescientific - 1- fongicides :  les petits trucs du métier