Comment ca marche ?

Comment ça marche ?

 

Il faut couper le mal à la racine ! Telle est la devise de l’équipe des triazoles, mais appliquée sur les feuilles ! Alors faute de ne pouvoir empêcher les spores de se déposer sur les organes aériens des plantes, le prothioconazole s’attaque d’emblée à l’arme en formation : le tube germinatif. Si celui-ci ne s’allonge pas suffisamment pour s’insérer entre les cellules végétales, la partie aura à peine commencé !

 

Que fait la matière active de SKEA pour le bloquer ? Elles vont fragiliser la ligne de défense, en l’occurrence la fameuse membrane imperméable qui entoure les cellules constituant le tube. Cette sorte de barrière régule les échanges entre l’intérieur et l’extérieur de chaque unité cellulaire. Comment la fragiliser ? En neutralisant l’enzyme qui synthétise l’ergostérol, un de ses composants essentiels. Les réactions chimiques s’enrayent car la membrane n’assure plus son rôle de filtre. Le dysfonctionnement dans les échanges conduit à la dégénérescence des cellules du tube germinatif. Il est KO.

Si le fongicide est appliqué alors que le tube germinatif est déjà bien incrusté et que le mycélium se déploie, il agit selon la même stratégie. Faute d’une membrane imperméable opérationnelle, la mission contamination des feuilles et des graines par les filaments du champignon est stoppée nette, sans possible remise de la balle au centre !

 

Quels sont les points de vigilance pour que ce soit efficace ?

 

« Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour même ! » Telle est la phrase de risque qui pourrait figurer sur l’étiquette de SKEA. Néanmoins, les mentions sur l’étiquette, c’est réglementé, alors oublions. Pourtant, appliquer le produit au bon moment, garantit la performance du traitement. De plus, pour pérenniser l’efficacité des produits face aux champignons susceptibles de développer des résistances comme les souches de Septoria tritici ou les deux genres de Fusarium, une seule application de prothioconazole sur le cycle est recommandée.

 

Le positionnement recommandé sur blé et orge :

Les stades d’applications sont :

- pour les blés : entre le stade 1 à 2 nœuds et la floraison

- pour les orges : entre le stade 1 nœud et l’apparition des barbes

 

Le positionnement recommandé sur colza et autres crucifères oléagineuses

Sur crucifères oléagineuses (hormis le lin), SKEA s’emploie entre les stades BBCH 30 et 80

·        BBCH 30 correspond au stade “début de l’élongation de la tige principale : pas d’entre-nœuds (rosette)”

·        BBCH 80 signifie “début de la maturation : les graines sont vertes et remplissent les siliques”

 

Le positionnement recommandé sur lins oléagineux et fibre

Le traitement est préférentiellement réalisé entre le stade BBCH 30/31 et le stade BBCH 69

·        BBCH 30/31 est caractérisé par le début de l’élongation de la tige principale, tige ≥ 10 cm

·        BBCH 69 est lié au stade “fin de la floraison”.

 

Les conditions météo au moment du traitement

Éviter de traiter par de trop fortes chaleurs ou en cas de fortes amplitudes thermiques (>15°C). La pulvérisation s’effectue préférentiellement tôt le matin ou tard le soir en cas de températures maximales supérieures à 25°C. Une bonne hygrométrie de l’air (plus de 60 %) est recommandée pour favoriser la pénétration du produit.

 

Résistances aux fongicides céréales, la note commune est arrivée !

Chaque année, des prélèvements sont réalisés dans toutes les régions céréalières afin de suivre l’évolution de la sensibilité des souches de champignons aux différents fongicides. Retrouvez toutes les recommandations de la note rédigée par Arvalis, Inrae et l’Anses.  

 

·        Zoom sur les recommandations pour contrôler la fusariose sur blé 

Pour le genre Fusarium, l’efficacité du prothioconazole et tébuconazole est plus variable qu’auparavant, mais toujours possible. Concernant le genre Microdochium, parmi la famille des IDM, seul le prothioconazole présente une efficacité sur ces espèces.

 

Nos autres produits

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.
Pour les conditions d’emploi et les usages, doses et conditions préconisées : se référer à l’étiquette du produit ou sur www.lifescientific.com/fr/ 
Life Scientific France - 11-13 rue des Aulnes - 69760 Limonest - 04 69 98 23 41 - Distribution produits phytos pro - Siret : 840 763 056 000 24 - TVA : FR23 840 763 056.