Comment ca marche ?

Comment la molécule agit-elle ?

 

Les champignons colonisent les tissus végétaux. Comment contrôler ces hôtes qui perturbent le développement de la plante et détériorent la qualité des grains ?

Azoxystar 250 SC, de la famille des stobilurines, a une méthode bien à lui. Il la tient de son clan : celui des Qol, les inhibiteurs externes de la quinone.

Leur mission : perturber la chaîne respiratoire de la cellule. Tout se passe alors au niveau de la centrale énergétique de la cellule : la mitochondrie. Elle convertie l’énergie des molécules organiques, c’est-à-dire le glucose, en énergie directement utilisable par la cellule, l’ATP, afin d’assurer son bon fonctionnement de la cellule. Pour mener à bien cette mission, la mitochondrie a besoin de logisticiens, regroupés par équipes. L’une d’elle est composée du Cytochrome B, associé à la co-enzyme Q. Ensemble, ils transportent les électrons. C’est à ce niveau qu’intervient l’Azoxystar 250 SC. Dès son entrée dans l’usine, la molécule entre en compétition avec la co-enzyme Q. Possédant les mêmes codes, elle prend sa place ! Sauf que le cytochrome-B ne pratique pas le management « agile ». Perturbé par ce collaborateur inconnu, il peine à trouver ses marques. La chaine se bloque. La cellule meurt.

Vigilance pour conserver toute l’efficacité des strobilurines :

Perturbé par la strobilurine, le cytochrome-B n’a pas dit son dernier mot. À force d’être leurré par la même molécule, ses codes d’accès sont modifiés. Concrètement, cette mutation est principalement associée au changement d’un nucléotide dans le gène qui code le cytochrome-B. Ne reconnaissant pas la nouvelle combinaison, la strobilurine ne pourra plus s’accrocher à lui pour faire équipe. En revanche, la co-enzyme Q conserve son badge, qui fonctionne avec les nouveaux codes. Elle peut continuer son travail en duo.

Afin de ne pas enclencher ce phénomène de mutation génétique du champignon, nous recommandons l’alternance des modes d’actions fongicides dans les programmes de traitement et de n’utiliser d’Azoxystar 250 SC, ou tout autre strobilurine, qu’un seule fois par an.

 

Les stades d’applications conseillés sur céréales 

·        -Pour les blés : en fonction de la maladie foliaire, entre le stade 1 nœud et la floraison

·        Pour les orges : en fonction de la maladie foliaire jusqu’à la sortie des barbes

 

Nos autres produits

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.
Pour les conditions d’emploi et les usages, doses et conditions préconisées : se référer à l’étiquette du produit ou sur www.lifescientific.com/fr/ 
Life Scientific France - 11-13 rue des Aulnes - 69760 Limonest - 04 69 98 23 41 - Distribution produits phytos pro - Siret : 840 763 056 000 24 - TVA : FR23 840 763 056.